Rerum prudentia custos: poésie, religion et science à la Cour de Savoie

Starting date
June 1, 2016
Duration (months)
36
Departments
Foreign Languages and Literatures
Managers or local contacts
Gorris Rosanna
URL
www.cinquecentofrancese.it
Keyword
Poésie, science, religion, cour, Savoie

La lunaire et le colchique :  poésie, science et religion à la Cour de Savoie
 
Dans ce projet de recherche nous aborderons une constellation de poèmes élaborés dans cette cour-abri et nous analyserons en particulier des recueils manuscrits où différentes inspirations poétiques s’allient: poésie de cour, poésie satirique, poésie scientifique et poésie religieuse. Grâce à ces manuscrits conservés à Bâle, aux Etats-Unis et en Italie nous avons pu reconstruire le milieu culturel de cette cour parallèle où les Muses italiennes et françaises se rencontrent, à l’ombre de Marguerite de France, duchesse de Savoie. La présence dans ces recueils des plus grands poètes e l’époque, de Ronsard à Du Bellay, de Grévin à Chandieu, de Giraldi à Del Bene, témoignent de l’effervescence intellectuelle de la cour de Savoie, de l’importance de la réflexion morale et politique dans ce milieu si riche en livres et en idées. Si la Savoye s’insère, comme les Pastorales de Grangier dans la mode verte de l’époque, le projet qui les sous-tend est en réalité bien plus complexe. Peletier veut écrire un poème où s’allient science et morale et qui réponde parfaitement aux aspirations de la Cour de Savoie où l’intérêt pour les sciences naturelles était alors très profond et où les questions morales étaient débattues dans des textes philosophiques et littéraires tels que la Città del vero et les Hecathommiti. Si le Theatrum omnium disciplinarum voulait réunir tous les savoirs de l’époque, les poètes font de leurs œuvres un « monde petit » dont l’éblouissante richesse renvoie à la variété de l’univers, mais aussi à un savoir secret que le poète seul peut “tirer au vif”. Pour ces poètes la critique de l’anthropocentrisme s’enracine dans une connaissance savante de l’univers, dans une mise en valeur des savoirs scientifiques médical, pharmaceutique, iologigue, zoologique et végétal et situe leur oeuvre du côté de la dissidence.
  
CV Gorris
Rosanna Gorris Camos est professeur titulaire (professore ordinario) de Littérature française à l’Université de Vérone, après avoir enseigné comme maître de conférences (ricercatore, Université de Ferrare de 1990 à 1998) et comme professeur associé (professore associato, Université de Milan, de 1998 à 2003). Voir ses pages sur www.univr.it e le site du Gruppo di studio sul Cinquecento francese (www.cinquecentofrancese.it) qu’elle dirige depuis 2004.
 Docteur ès Littérature française (Francesistica) et spécialiste de la littérature française de la Renaissance, elle est l’auteur de plusieurs volumes et d’éditions critiques parmi lesquels:  Guy LE FEVRE de LA BODERIE, Diverses Meslanges Poetiques, édition critique, introduction et notes par Rosanna Gorris, Genève, Droz 1993, 476 pp.;  Alla Corte del Principe: romanzo, alchimia, scienza e politica tra Italia e Francia nel tardo Rinascimento, avec une Préface de Jean Balsamo, Ferrara, “Annali dell’Università di Ferrara”, sezione VI Lettere, IX, 1, 1996,  290. Elle est l’auteur d’une centaine d’essais et articles publiés dans des volumes collectifs et dans des revues italiennes et étrangères.
Elle a également dirigé la publication des Actes de plusieurs colloques (Macrocosmo-Microcosmo. Scrivere e pensare il mondo nel Cinquecento tra Italia e Francia, Atti del Convegno Internazionale di Studio, Verona, 23-25 maggio 2002, Fasano, Schena, 2004, 304 pp. ; Les montagnes de l’esprit: imaginaire et histoire de la montagne à la Renaissance, Actes du Colloque International de Saint-Vincent (Vallée d’Aoste), les 22-23 novembre 2002, Aoste, Musumeci, 2005,  360 pp. ; La notion d’auteur à la Renaissance, Rosanna Gorris Camos et Alexandre Vanautgaerden édd., Turnhout, Brepols, 2009, 630 pp. ; Le Donne della Bibbia, la Bibbia delle donne, Fasano, Schena, 2012, 412 pp. et d’autres volumes collectifs (Le salut par les herbes et par les eaux. Medicina e letteratura tra Italia e Francia nel Cinquecento e nel Seicento, Verona, Cierre, 2012, 600 pp.); Les Labyrinthes de l’esprit, Genève, Droz, 2015, 700 pp.
Elle a été invitée à tenir des conférences et des séminaires non seulement par des universités et institutions italiennes, mais également par les universités de Paris IV-Sorbonne, Paris-Nanterre, Chicago, Duke (Carolina), Montréal, Madrid, Valencia, Lyon, Tours, Mulhouse, Valenciennes, Poitiers, Toulouse, Nantes, Bruxelles, par le Centre V. L. Saulnier et le CLRV de Paris-IV Sorbonne, par le Collège international de philosophie di Paris, par l’Institut Universitaire de Paris, par l’Ecole Normale Supérieure de Paris et de Lyon, par le Musée de la Maison d’Erasme de Bruxelles, par le CESR di Tours, et par la Casa de Velazquez di Madrid, la Bibliothèque de Wolfenbuttel (Allemagne), l’Université d’Oxford, de Cambridge (sept. 2012), l’Université de Rome-Sapienza, l’ISR de Ferrare, le GREC de Bari, la Fondazione Petrarca de Milan, la Fondazione Firpo de Turin.
Depuis 2004, elle dirige le “Gruppo di Studio sul Cinquecento Francese” (dont elle a été secrétaire de 1994 à 2004);  elle est Coordinateur national du projet  PRIN du MIUR, “Pubblicazione del Corpus del teatro francese del 500” ; elle dirige la collection « Théâtre Français de la Renaissance » (cf. www.cinquencentofrancese,it) ; Membre du Conseil des professeurs des écoles doctorales en littérature française des Universités de Milan et de Vérone; Directeur du doctorat en Langues, Littératures et cultures modernes de l’Université de Vérone ;  Membre du Comité scientifique du Musée de la Maison d’Erasme di Bruxelles (site : www.eramushouse.museum); Membre du conseil d’administration et vicè-président de la Fondation Natalino Sapegno (site: www.sapegno.it). Membre du Conseil de perfectionnement du Centre d’Etudes  Supérieures sur la Renaissance de  Tours  (www.cesr.univ-tours.fr) ; Membre du comité scientifique de la revue on-line Secretum du Département de Philisophie de l’Université de Milan (www.secretum.it ); Membre de la RSA (Renaissance Society of America), invitée aux Colloques de Venise (2010) ; Montréal (2011), New York (2015), Boston (2’16) ; Membre de « Montaigne Studies » (Chicago); Membre de l’Académie de Saint Anselme d’Aosta et de l’Académie de Savoie - Sciences, Arts et Belles Lettres;  Membre du “Centre de Recherches V.-L. Saulnier” de l’Université de Paris IV-Sorbonne et responsable scientifique du Colloque de 2002 sur “Le Tasse et l’Arioste en France” (Sorbonne, 7 mars 2002) et  professur invité en 2012 ;  Membre de la “Société Française des Seiziémistes” (SFDES);  ; Membre de la “Société des Textes Français Modernes”; Coordinateur et membre du jury du “Premio di Francesistica Terme di Saint-Vincent” et du  Prix “Balmas-Valle d’Aosta” (de 1993 à 2009).
Médaille de la Ville de Tours et du Centre d’Etudes Supérieures sur la Renaissance de  Tours (juillet 2006) ; Chevalier de l’autonomie de la Région Autonome Valle d’Aosta (septembre 2006).  Membre du panel européen d’évaluation du Département d’études romanes (Romanistica) de l’Université de Padoue  (novembre 2006) ; Consultante de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) (depuis 2006) ; Membre du comité scientifique de la Collection « Textes français de  la Renaissance - Classiques Garnier » (2009); Membre du comité de direction de la FISIER (www.fisier-renaissance.org) depuis 2009 ; Membre du Jury de l’Habilitation Nationale du MIUR pour le secteur « Langue et Littérature Française ».
 
Importo previsto per le missioni in Italia e all'estero del responsabile del progetto e dei collaboratori (Gorris, Benedettini, Speziari):
7000€

Sponsors:

Funds: assigned and managed by the department

Project participants

Riccardo Benedettini
Associate Professor
Laura Maria Colombo
Associate Professor
Damiano De Pieri
Rosanna Gorris
Full Professor
Letizia Mafale
Elena Quaglia
Daniele Speziari
Scholarship holder
Research areas involved in the project
Letteratura francese e letterature francofone
Romanic literature: French

Activities

Research facilities